Notice: La fonction WP_Scripts::localize a été appelée de façon incorrecte. Le paramètre $l10n doit être un tableau. Pour transmettre des données arbitraires aux scripts, utilisez plutôt la fonction wp_add_inline_script(). Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 5.7.0.) in /var/www/html/sargasses.mio.osupytheas.fr/wp-includes/functions.php on line 5831
[JOUR 17] Pendant la navigation on en apprend encore plus sur ces mythiques poissons volants !

[JOUR 17] Pendant la navigation on en apprend encore plus sur ces mythiques poissons volants !


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/html/sargasses.mio.osupytheas.fr/wp-content/plugins/wp-social-sharing/includes/class-public.php on line 81

Encore de la navigation pour aujourd’hui. Nos scientifiques travaillent alors dans leurs bureaux et dans les différents laboratoires mais tous guettent régulièrement la mer pour noter la présence ou non de Sargasses. C’est également l’occasion d’observer des oiseaux marins et des poissons volants.

Revenons donc à nos fameux poissons volants, nous avons parlé de l’Exocet au jour 15 qui tient son nom du latin exocoetus qui signifie « qui sort de sa demeure » et du grec exôkoitos : exô « au-dehors » et koitê « lit de la mer ou d’un fleuve ». Bref’ vous l’aurez compris, l’exocet a la possibilité, grâce à ses grandes nageoires pectorales, de se maintenir hors de l’eau sur plusieurs mètres… en planant ! Chez certaines espèces les nageoires pelviennes sont également développées ce qui donnent au poissons la possibilité d’avoir 4 ailes à déployer ! Autre fait intéressant, pendant son vol, il est même capable de faire, grâce à l’extrémité de sa queue, des mouvement en forme de 8 dans l’eau pour reprendre de la vitesse !

Comme nous l’avions déjà précisé l’espèce que nous observons le plus lors de la traversée est le hareng volant (Hirundichthys affinis). C’est aussi une des plus grosses espèces qui peut atteindre 33 cm de longueur totale.

Mais d’ailleurs pourquoi les poissons volants volent – ils ?

Pour échapper aux prédateurs bien sûr ! En effet ces petits poissons sont nombreux et constituent une ressource alimentaire importante pour les piscivores (les mangeurs de poissons) tels que les dorades coryphènes (qui ont une technique toute particulière) ou encore les thons.

Les commentaires sont clos.