Notice: La fonction WP_Scripts::localize a été appelée de façon incorrecte. Le paramètre $l10n doit être un tableau. Pour transmettre des données arbitraires aux scripts, utilisez plutôt la fonction wp_add_inline_script(). Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 5.7.0.) in /var/www/html/sargasses.mio.osupytheas.fr/wp-includes/functions.php on line 5831
[JOUR 18] Une bonne pêche, pleine de surprises, pour la dernière station complète !

[JOUR 18] Une bonne pêche, pleine de surprises, pour la dernière station complète !


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/html/sargasses.mio.osupytheas.fr/wp-content/plugins/wp-social-sharing/includes/class-public.php on line 81

La dernière station complète de la mission est réalisée au large de la Martinique, à environ 20 miles nautiques, du côté de la mer des Caraïbes. Vers 10:00 les Sargasses deviennent assez abondantes et les prélèvements reprennent de bon train ! Comme les conditions ne permettent pas de mettre les annexes à l’eau, le filet Manta rentre de nouveau en action pour faire les prélèvements… mais pas de tristesse chez nos scientifiques qui font tout de même une belle pêche en seulement quelques minutes ! Une grande quantité d’algue est remontée sur le pont, il va maintenant falloir tout trier !

Après une première observation, l’équipe remarque de nombreux débris végétaux terrestres comme des morceaux de bois ou des feuilles mais également des plantes marines comme le Syringodium qui poussent en milieu côtier. Cette station est donc fortement influencée par les îles et la population ; ils retrouvent d’ailleurs plusieurs noix de coco, flottant parmi les débris divers. Les découvertes ne sont pas finies, encore une surprise dans le filet ! Une Sargasse que l’équipe n’avait encore pas vu depuis le début de la traversée ! Il s’agit probablement, d’une Sargasse benthique côtière (c’est à dire qui vit sur le fond) qui a dû être emportée par la houle et se retrouver sur la route du bateau. La Sargasse sera bientôt identifiée, mais reste pour l’heure inconnue ! Ces prélèvements étaient riches en diverses espèces : crevettes, crabes et également quelques petits poissons de 2 à 3 cm comme des juvéniles de baliste et de poissons volants.

A partir de demain l’équipe a prévu de faire quelques plongées au niveau des côtes pour prospecter et récolter des Sargasses benthiques, cousines des espèces pélagiques. Le but est de mieux connaître les espèces présentes sur le littoral et étudier, par exemple, leurs communautés bactériennes ou leurs caractéristiques chimiques.

Terre en vue ! Cette nouvelle donne le sourire à tout le monde ! Sur le pont du navire, l’équipe a vu de nombreux oiseaux marins notamment des fous masqués (Sula dactylatra) et des fous bruns (Sula leucogaster). En milieu d’après-midi le bateau se dirige vers Fort de France pour réaliser des prélèvements de microplastiques, les scientifiques veulent toujours effectuer des prélèvements dans le sens du courant avant et après l’île pour étudier les effets d’île.

Pour finir la journée en apothéose, trois cachalots un jeune et deux adultes, gardent l’entrée de la baie…. Le navire passera la nuit dans l’Anse Chaudière, tous se reposent  la tête pleine de souvenirs !

Les commentaires sont clos.