Warning: array_key_exists() expects parameter 2 to be array, bool given in /var/www/html/sargasses.mio.osupytheas.fr/wp-content/plugins/bluet-keywords-tooltip-generator/advanced/functions.php on line 226
Equipe Sargasses Caraïbes

Equipe Sargasses Caraïbes

C’est avec fierté que le MIO vous présente toute son équipe en mer et sur terre qui participera à cette mission océanographique.

EN MER…

… L’équipage scientifique

THIERRY THIBAUT

Maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille, Thierry Thibaut est phycologue et écologue marin, membre de la Société Phycologique de France. Il travaille sur la dynamique des forêts marines en lien avec le changement global. Il est spécialisé dans l’étude des grandes algues brunes notamment des Sargasses. Thierry est responsable de l’Expédition Sargasse Caraïbes et coordonne les projets de recherche liés aux Sargasses au sein du MIO.

JEAN BLANCHOT

Jean Blanchot est chercheur IRD et est affecté au MIO à Luminy. Il est océanographe biologiste spécialiste du plancton tropical. Co-rédacteur du projet Sargasse, Jean travaillera à bord sur les réseaux trophiques associés aux radeaux de Sargasses. Il focalisera son activité sur le picoplancton (<3µm), le micro et le mésozooplancton associé aux radeaux (80-200µm et 200-2000µm). Il fera des prélèvements pour l’étude de la fixation d’azote et pour l’étude des communautés bactériennes qui dérivent avec les radeaux.

SANDRINE RUITTON

Maître de conférences à l’Université Aix-Marseille, Sandrine Ruitton effectue son activité de recherche au sein du MIO. Elle étudie le fonctionnement des écosystèmes marins côtiers et les conséquences des impacts humains sur ces milieux. Elle est également membre de Société Française d’ Icthyologie. Pour l’expédition Sargasses, Sandrine va étudier le réseau trophique au sein de cet écosystème afin de le caractériser et voir les différences entre le nord (mer des Sargasses) et le sud (nouvelle mer des Sargasses) comme par exemple l’influence de la proximité de la côte, des apports d’origine humaine ou des espèces présentes. Et comme elle travaille en plongée sur le terrain, elle nous ramènera plein d’images sous-marines !

ANOUCK ODY

Anouck Ody est postdoctorante IRD au MIO. Physicienne de formation, elle est spécialisée en télédétection de la couleur de l’Océan, c’est à dire qu’elle étudie les propriétés de l’eau grâce aux images satellites. Durant la campagne, Anouck utilisera les capteurs des satellites pour détecter les radeaux de Sargasses et suivre leurs déplacements afin de mieux guider le bateau. Elle étudiera également les propriétés optiques des Sargasses afin d’améliorer leur détection et leur caractérisation depuis l’espace.

HUBERT BATAILLE

Réalisateur à l’IRD, Hubert Bataille va filmer le travail effectué par les scientifiques au cours de la mission dans la perspective de réaliser un film de 13 minutes sur la problématique des Sargasse et plusieurs films courts sur les instruments de la recherche. Hubert va également réaliser des prises de vues à basse altitude au drone pour mesurer la surface des radeaux de Sargasses, observer leur structure, et ainsi permettre à Anouk de comparer ces images avec celles prisent par le satellite…

MATHILDE GUENE

Mathilde Guene étudie la contamination par les microplastiques dans les écosystèmes marins. Pendant la mission elle fera ce même travail appliqué aux radeaux de Sargasses. L’objectif est à la fois de quantifier la pollution par les plastiques, et particulièrement les microplastiques, prisonniers des bancs d’algues, mais également d’évaluer la contamination des différents organismes qui y vivent en fonction de leur mode d’alimentation.

THOMAS CHANGEUX

Docteur-Ingénieur hydrobiologiste de l’IRD, spécialiste de la pêche et des poissons et membre de la Société Française d’ Icthyologie, Thomas Changeux plongera pour réaliser des prélèvements et des photos. Il participera au tri et au conditionnement des échantillons.

JACQUES GRELET

Jacques Grelet est Ingénieur de Recherche à l’IRD. Il est électronicien – océanographe et spécialiste dans l’acquisition et le traitement des données obtenues en mer.

VALÉRIE STIGER-POUVREAU

Valérie Stiger-Pouvreau est Docteur en écologie marine, maître de conférences à l’UBO (Brest) et membre de la Société Phycologique de France. Au LEMAR-IUEM-UBO, elle a développé un axe de recherche « Ecologie chimique des végétaux marins » dans lequel sont étudiées les interactions entre espèces végétales (algues, halophytes) et particulièrement, l’influence de l’environnement sur ces interactions. Durant l’expédition, Valérie va s’intéresser à l’identification des spécimens rencontrés ainsi qu’à l’écophysiologie des Sargasses et tenter de lever le voile sur le maintien de ce type d’organismes.

AURÉLIE BLANFUNÉ

Post-doctorante au MIO, Aurélie Blanfuné est phycologue, écologue spécialisée en écologie végétale marine et taxonomiste des macrophytes marines et est membre de la Société Phycologique de France. Pendant l’expédition elle est en charge des échantillonnages de Sargasses pour les études de morphologie, phylogénie et génétique des populations.

DIDIER AURELLE

Didier Aurelle est maître de conférences à l’Université Aix-Marseille. Il travaille sur la diversité génétique des organismes marins avec plusieurs objectifs : étudier les relations de parenté entre espèces, comprendre la connectivité, les échanges entre populations et étudier l’adaptation des organismes à leur environnement. Ses modèles d’études sont principalement les anthozoaires, les algues brunes et les poissons.

CÉLINE BACHELIER

Céline Bachelier est assistante ingénieur au sein de l’Unité de Service IMAGO à l’IRD de Brest. Elle veille au maintien, au suivi et au contrôle qualité du parc océanographique d’IMAGO. Elle est en charge de la préparation et de la mise en œuvre du matériel océanographique lors des missions en mer ainsi que du traitement des données.

SOLÈNE CONNAN

Membre de la Société Phycologique de France et maître de Conférences au LEMAR, IUEM-UBO, la recherche de Solène Connan porte sur l’étude des effets de l’environnement et de toute modification de ce dernier sur la physiologie et la composition des végétaux marins (microphytes, macrophytes, plantes halophytes). Solène étudie plus particulièrement la photosynthèse, les pigments et les composés photo-protecteurs de ces végétaux et l’impact du changement climatique sur ces derniers.

AMANDINE BORDIN

Amandine Bordin est en charge des programmes sur la biodiversité marine au Groupe d’Etude et de Protection des Oiseaux en Guyane (GEPOG) et à la Réserve Naturelle de l’Ile du Grand-Connétable. Elle a pour principale mission le suivi de deux espèces emblématiques : le Mérou géant et le Dauphin de Guyane. Amandine est également en première année de thèse de doctorat et travaille sur la distribution et l’écologie du Dauphin de Guyane.

… L’équipage technique

A TERRE…


… A Marseille

… En Guyane


… Aux Antilles