Notice: La fonction WP_Scripts::localize a été appelée de façon incorrecte. Le paramètre $l10n doit être un tableau. Pour transmettre des données arbitraires aux scripts, utilisez plutôt la fonction wp_add_inline_script(). Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 5.7.0.) in /var/www/html/sargasses.mio.osupytheas.fr/wp-includes/functions.php on line 5831
Le plastique, parole d’une spécialiste

Le plastique, parole d’une spécialiste


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /var/www/html/sargasses.mio.osupytheas.fr/wp-content/plugins/wp-social-sharing/includes/class-public.php on line 81

Mathilde Guéné est doctorante à l’Université des Antilles. Elle fait sa thèse sur la pollution par les microplastiques dans les écosystèmes marins.

© Hubert BATAILLE

Son objectif au cours de la mission : Évaluer la pollution par les microplastiques dans l’eau, ainsi que dans les bancs de sargasses afin de voir si ceux-ci agrègent les particules de plastique. Les résultats des prélèvements d’eau seront comparés à des prélèvements réalisés en amont en Guadeloupe, elle comparera les prélèvements qui ont eu lieu au bord des côtes et ceux effectués au large.

« Pour cela de l’eau a été prélevée régulièrement depuis le départ de Cayenne. Elle est directement filtrée sur des grilles très fines (66µm) qui permettent de retenir les microplastiques potentiellement présents. Mais elle fait également des prélèvements au niveau des Sargasses : elle récupère des «paquets» d’algues qui sont rincés au-dessus d’une grille de maille identique pour observer la présence éventuelle de particules dans les algues.

© Hubert BATAILLE

Comme leur nom l’indique, les microplastiques sont microscopiques (moins de 2 mm et jusqu’à quelques microns seulement) il est donc difficile de dire pour l’instant ce que contiennent les échantillons prélevés (ce qui est un peu frustrant par moment !). Toutefois, concernant les macroplastiques (les gros morceaux !), une concentration importante a pu être observée dans les gros bancs de sargasses (brosse à dent, bidons, couvercles…) ainsi que, très récemment, dans l’eau ! En effet, depuis ce matin (05.07.17) dans la Mer des Sargasses (23° N et 59° W), nous observons toute une flopée de déchets flotter à la surface : filets, sacs plastiques, fragments… De nombreux morceaux de plastique récupérés en quelques coups d’épuisette seulement ! De telles observations avaient déjà été réalisées en 2014-2015 dans cette même zone par les équipes de l’expédition 7e continent. »

© Sandrine RUITTON

One thought on “Le plastique, parole d’une spécialiste

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.